Réglement intérieur

Réglement intérieur

Article 1 - ADHESION

Chaque personne désirant pratiquer l'Aïkido ou une autre discipline martiale enseignée par l'Association doit :

  1. Se présenter au professeur et demander son agrément ;
  2. prendre connaissance des statuts de l'association et du présent règlement, et s'engager à le respecter ;
  3. remplir les formalités administratives pour être membre de l'Association : paiement du droit d'entrée, de la cotisation annuelle, des licences relatives aux disciplines pratiquées ; présentation d'un certificat médical attestant l'aptitude à la pratique de l'aïkido et, pour les mineurs, autorisation de la personne exerçant l'autorité parentale.

Article 2 - AFFILIATION

Le présent règlement est institué conformément aux statuts de l'Association "AIKIKAI DE LYON" et aux règlements des organismes auxquels l'Association est affiliée.

Article 3 - L'AIKIDO

L'Association a pour objet l'étude de l'Aïkido et autres disciplines martiales faisant partie du BUDO.
L'aïkido est une discipline martiale pratiquée dans le monde entier, sans distinction d'âge et de sexe. Son but essentiel n'est pas de détruire l'autre, mais de se réaliser : l'aïkido au travers des techniques martiales, est une quête de soi.
L'aïkido doit s'étudier suivant l'esprit de son créateur, Maître MORIHEI UESHIBA.

Article 4 - LE DOJO

  1. L'aïkido se pratique dans un Dojo (lieu où l'on étudie la Voie), salle couverte de tatamis (tapis spéciaux couvrant les sols des maisons traditionnelles au Japon) et organisée autour du Kamiza (emplacement d'honneur à la mémoire du fondateur de la discipline martiale étudiée).
  2. Chaque AÏKI-SHU-GYO-SHA (pratiquant d'aïkido) doit :
    • se conduire dans le Dojo suivant les règles de bienséance, de courtoisie et de discrétion que demande l'étude d'une discipline de maîtrise de soi. Le silence est particulièrement de rigueur dans le Dojo : il est impossible de pratiquer sincèrement dans le bruit.
    • veiller à sa propreté corporelle (ongles courts, mains et pieds propres, etc...);
    • Ôter pour l'entraînement tous les objets risquant de blesser autrui ou soi-même (bagues, montres, chaînes, gourmettes, médailles, etc...) ;
    • se rendre dans le Dojo avec des zori (chaussures sans attaches qu'on met et enlève facilement), et les quitter pour monter pieds nus sur les tatamis. Les zori doivent être rangés contre la bordure des tatamis, pointes tournées vers l'extérieur.
    • demander au professeur la permission :
      • de monter sur les tatamis lorsqu'on arrive en retard,
      • de quitter les tatamis avant la fin du cours.
  3. L'aïki-shu-gyo-sha est revêtu d'un keikogi (kimono d'entraînement) dont la veste est serrée par une ceinture blanche nouée à 3 ou 4 cm au-dessous du nombril. A partir d'un certain niveau, et avec l'autorisation du professeur, il pourra porter le Hakama (large pantalon cachant le positionnement des jambes à l'adversaire).

Article 5 – LE SALUT (REI)

Dans toutes les traditions, le salut est une marque de respect, d'humilité, de confiance.
Il se retrouve dans toutes les disciplines martiales.

  1. Le salut debout (RITSU REI) se fait à l'entrée et à la sortie du Dojo.
  2. Le salut à genoux (ZA REI) se fait pour saluer :
    • en direction du Kamiza en montant sur les tatamis :
    • le Kamiza en début et en fin de cours;
    • le professeur en début et en fin de cours;
    • son partenaire avant et à la fin de la pratique (se fait aussi debout);
    • ses armes (voir article 6).

Article  6 – LES ARMES

Tout pratiquant doit posséder les armes nécessaires à l'étude.
Pour l'aïkido :

  • Bokken (sabre en bois)
  • Jo (bâton)
  • Tanto (poignard)

Article 7 – ENSEIGNEMENT

  1. La progression de l'enseignement de l'Aïkido est conforme à la méthode nationale élaborée par Maître NOBUYOSHI TAMURA (délégué pour l'Europe de l'Aïki-Kaï-So-Hom-Bu). L'enseignement en est placé sous la responsabilité d'un professeur diplômé d'Etat, salarié ou bénévole de l'Association.
  2. La participation aux stages organisés tout au long de l'année est recommandée aux pratiquants, quel que soit leur niveau. Ces stages enrichissent l'étude par l'entraînement avec d'autres pratiquants, sous la direction d'autres enseignants et des experts.
  3. L'idée de compétition ou de performance n'existe pas. Seule la recherche de la perfection guide et stimule la pratique.

Article 8 – TRESORERIE

Les recettes de l'association proviennent des cotisations, et des droits d'entrée, ainsi que des produits des manifestations et autres activités nécessaires à l'étude de l'Aïkido et des disciplines martiales traditionnelles

A propos

L'Aïkikai de Lyon est affilié à la Fédération Française d'Aïkido et de Budo (FFAB) Groupe Tamura

L'Aïkikaï de Lyon est agréé auprès de la Direction Départementale de la Jeunesse et des Sports
agrément n° 69-87-484 (arrêté préfectoral du 12 mai 1987)

Achat de matériel

Fédérations d'Aïkido